DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Covid-19 en Europe : face au variant britannique, les restrictions se renforcent

euronews_icons_loading
Un hôpital au Royaume-Uni
Un hôpital au Royaume-Uni   -   Tous droits réservés  Kirsty Wigglesworth/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

L'Allemagne a passé le cap des 40 000 morts liés au coronavirus et "la phase la plus dure" est à venir a prévenu la chancelière Angela Merkel, alors que 80 % des lits de réanimation sont occupés et que les effets des fêtes de fin d'année ne se font pas encore totalement sentir.

L'Allemagne passe la barre des 40 000 morts

Pour préserver le système de santé, plusieurs Länder ont renforcé les mesures de restrictions : en plus de la fermeture des écoles et des commerces non essentiels, les réunions privées sont limités à un ménage plus une personne et les déplacements possibles jusqu'à 15 kilomètres autour du domicile dans les zones où le taux d'incidence est élevé.

"Nous ne devons pas donner l'impression qu'avec ces mesures, tous les problèmes seront réglés dans trois semaines, souligne le vice-chancelier allemand Olaf Scholz. Nous devons être clairs et transparents et dire que ces mesures vont nous aider, mais qu'on peut difficilement prédire leurs effets concrets, d'autant qu'il y a cette nouvelle mutation du virus qui nous menace."

Nous ne devons pas donner l'impression qu'avec ces mesures, tous les problèmes seront réglés dans trois semaines (...) Cette nouvelle mutation du virus nous menace.
Olaf Scholz
vice-chancelier allemand

Royaume-Uni : encore 60 000 cas quotidiens en moyenne

Le variant britannique continue d'entraîner une flambée des cas au Royaume-Uni, qui a recensé la semaine dernière en moyenne près de 60 000 nouveaux cas quotidiens.

"Si le virus poursuit cette trajectoire, les hôpitaux seront en réelle difficulté, et cela très bientôt", avertissent les autorités sanitaires.

Le troisième confinement n'ayant pas encore produit ses effets, le Premier ministre britannique Boris Johnson maintient sa rhétorique de fermeté : "Les règles en vigueur vont être en permanence révisées. Quand il faudra les durcir, nous le ferons. Mais les règles en place, si elles sont correctement suivies, peuvent faire une énorme, énorme différence."

Les règles en place, si elles sont correctement suivies, peuvent faire une énorme, énorme différence.
Boris Johnson
Premier ministre britannique

France : le couvre-feu dès 18 heures dans 25 départements

En France, une quarantaine de cas du variant britannique ont été détectés. Pour endiguer la progression épidémique, les autorités ont avancé le couvre-feu de 20 heures à 18 heures dans 25 départements, essentiellement dans le nord-est et le sud-est. La situation est particulièrement préoccupante à Marseille. L'hypothèse d'un troisième confinement n'est pas encore envisagée par le gouvernement.

L'Italie : cinq régions en zone orange

Enfin l'Italie, qui s'était confinée pour les fêtes, impose un couvre-feu dès 22 heures. La péninsule enregistre toujours près de 20 000 nouvelles contaminations quotidiennes. Cinq régions, dont la Lombardie et la Calabre, sont particulièrement touchées.