EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Zelensky à Bruxelles pour des accords de sécurité avec des alliés occidentaux

DOSSIER - Le président ukrainien Volodymyr Zelenskyy (à gauche) marche avec le Premier ministre belge Alexander De Croo à Bruxelles le mercredi 11 octobre 2023.
DOSSIER - Le président ukrainien Volodymyr Zelenskyy (à gauche) marche avec le Premier ministre belge Alexander De Croo à Bruxelles le mercredi 11 octobre 2023. Tous droits réservés AP
Tous droits réservés AP
Par Angela Skujins
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié
Cet article a été initialement publié en anglais

La Belgique s'engage auprès du président ukrainien à fournir à l'Ukraine 30 avions de combat F-16 d'ici 2028 pour aider Kyiv à repousser l'invasion russe.

PUBLICITÉ

Le auprès du président ukrainien Volodymyr Zelensky et le Premier ministre belge Alexander De Croo ont signé ce mardi matin à Bruxelles un accord bilatéral de sécurité. Dans ce texte Belgique s'engage notamment à fournir 30 avions de combat F-16 à l’Ukraine d'ici 2028 pour aider Kyiv à repousser l'invasion de la Russie.

M. Zelensky visitera ensuite une base aérienne militaire dans la capitale belge et rencontrera des instructeurs chargés de former les pilotes ukrainiens au pilotage des F-16.

La Belgique s'est engagée à fournir des avions de combat à Kyiv dans le cadre d'une initiative plus large des alliés européens et espère commencer les livraisons cette année.

Le président ukrainien Volodymyr Zelenskyy (au centre) s'entretient avec le roi d'Espagne Felipe VI et la reine Letizia au palais royal de Madrid, le lundi 27 mai 2024.
Le président ukrainien Volodymyr Zelenskyy (au centre) s'entretient avec le roi d'Espagne Felipe VI et la reine Letizia au palais royal de Madrid, le lundi 27 mai 2024.AP

La visite de M. Zelensky en Belgique intervient un jour après qu'il s'est rendu en Espagne et qu'il ait réussi à obtenir une promesse de missiles de défense aérienne supplémentaires de la part de l'Espagne. Ces missiles permettront de repousser les quelque 3 000 bombes que la Russie lance chaque mois sur le pays.

Malgré cette victoire, M. Zelensky a déclaré qu'il avait toujours besoin de missiles de défense aérienne Patriot fabriqués aux États-Unis pour contrer les attaques du Kremlin contre le réseau électrique et les zones civiles fortement touchées.

"Si nous disposions de ces systèmes Patriot modernes, les avions (russes) ne pourraient pas voler suffisamment près pour larguer des bombes sur la population civile et l'armée", a déclaré M. Zelensky lors d'une conférence de presse dans la capitale espagnole.

Sources additionnelles • adaptation : Serge Duchêne

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Géorgie : une commission parlementaire a rejeté le veto présidentiel bloquant la "loi russe"

L'Espagne fournira à l'Ukraine des armes d'une valeur record de 1,129 milliard d'euros

Vladimir Poutine et Kim Jong Un promettent de s'entraider mutuellement