EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Le président Aliyev appelle les pays pétroliers à payer plus pour les problèmes climatiques

Le président Aliyev appelle les pays pétroliers à payer plus pour les problèmes climatiques
Tous droits réservés euronews
Tous droits réservés euronews
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Alors que l'Azerbaïdjan s’apprête à accueillir la COP29, nous avons rencontré le président Ilham Aliyev pour évoquer les ambitions du pays hôte et les mesures envisagées pour lutter contre le dérèglement climatique.

PUBLICITÉ

Alors que l'Azerbaïdjan s’apprête à accueillir la COP29, nous avons rencontré le président Ilham Aliyev pour évoquer les ambitions du pays hôte et les mesures envisagées pour lutter contre le dérèglement climatique. À l’occasion du dialogue de Petersberg sur le climat à Berlin, il a émis l’idée d'un partenariat stratégique avec l'UE et a souligné l'importance d’une COP organisée dans un pays producteur de combustibles fossiles. Il a appelé les pays producteurs de pétrole à payer plus pour s'attaquer au problème.

Ilham Aliyev, le président de l’Azerbaïdjan a appelé les pays producteurs de pétrole à payer plus pour aider à résoudre les problèmes climatiques mondiaux. Lors du 6e dialogue de Petersberg sur le climat, il a déclaré : « La solidarité fait partie intégrante du financement et du succès que nous rencontrerons », ajoutant : « Chaque pays, en fonction de sa capacité financière et de son programme, devrait prendre sa juste part. »

En novembre, l'Azerbaïdjan et Bakou accueilleront la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques, la COP 29. Le président Aliyev a évoqué les ambitions des pays vis-à-vis de l'événement. « Nous voulons créer un environnement agréable pour toutes les parties. Nous avons une grande expérience dans la construction de passerelles en tant que pays membre du mouvement des non-alignés. » Il a également souligné l'importance de la coopération transfrontalière en déclarant : « Nous travaillons activement avec les pays de l'Union européenne. Nous avons signé une déclaration de partenariat stratégique adoptée. »

La production et l'utilisation des combustibles fossiles ont dominé l'ordre du jour de la COP28 aux Émirats arabes unis. Le président Aliyev estime que c'est une évolution positive de voir des pays producteurs de combustibles fossiles recevoir la COP et il espère que cela favorisera les transitions. « Ne nous jugez pas sur ce que nous avons. Jugez-nous sur la façon dont nous traitons ce que nous avons… sur notre programme », a-t-il déclaré, ajoutant : « Nous travaillons déjà avec de nombreux pays producteurs de pétrole en vue de créer une sorte de pacte de solidarité avant la COP. »

La collaboration internationale sera également renforcée par la Troïka, un partenariat entre les présidences des Émirats arabes unis (COP28), de l'Azerbaïdjan (COP29) et du Brésil (COP30) pour favoriser la coopération et stimuler l'ambition.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Conférence en Azerbaïdjan : appel à une réponse mondiale unifiée en matière de déminage

Le forum interculturel de Bakou veut promouvoir le respect et la compréhension par le dialogue

La paix et la sécurité mondiale sont les priorités du Forum mondial sur le dialogue interculturel