Canicule d'octobre : quelle sera la température en Europe ce mois-ci ?

Des baigneurs se rafraîchissent dans l'eau pour échapper à la chaleur à Brighton, au Royaume-Uni, le 9 septembre 2023\.
Des baigneurs se rafraîchissent dans l'eau pour échapper à la chaleur à Brighton, au Royaume-Uni, le 9 septembre 2023\. Tous droits réservés REUTERS/Carlos Jasso
Par Euronews Green
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Cet article a été initialement publié en anglais

La France, l'Allemagne et le Royaume-Uni ont enregistré le mois de septembre le plus chaud de leur histoire.

PUBLICITÉ

Les pays d'Europe ont connu le mois de septembre le plus chaud jamais enregistré, et le temps chaud inhabituel devrait se poursuivre en octobre.

L'Autriche, la Belgique, la France, l'Allemagne, la Pologne, la Suisse et le Royaume-Uni ont tous enregistré des températures record le mois dernier, supérieures de 3,6 °C aux normales saisonnières.

Le service Copernicus sur le changement climatique (C3s) de l'Union européenne prévoit que 2023 sera l'année la plus chaude que l'humanité ait jamais connue.

Quelle a été la température en Europe en septembre ?

Météo-France a enregistré une moyenne de 21,5 °C, soit le mois de septembre le plus chaud depuis le début des mesures en 1900. Ce chiffre est supérieur de plus de 3,6 °C à la normale 1991-2020 et à la moyenne de 21,1 °C enregistrée en juillet et août de cette année.

Pour la première fois, des alertes à la canicule ont été émises dans le pays, le département de la Vienne (centre-ouest) ayant enregistré 38,8°C au début du mois, soit la température la plus élevée jamais enregistrée en septembre.

L'Allemagne a enregistré une moyenne de 17,2°C en septembre, soit près de 4°C de plus que la moyenne de la période 1961-1990.

"Les températures extraordinaires du mois de septembre record de cette année en Allemagne sont une preuve supplémentaire que nous sommes en plein changement climatique", a déclaré Tobias Fuchs, chef de la division climat et environnement du service météorologique allemand (DWD).

En Pologne, les températures ont été supérieures de 3,6 °C à la moyenne et ont atteint le niveau le plus élevé pour un mois de septembre depuis le début des relevés, il y a plus d'un siècle.

Au Royaume-Uni, les températures maximales moyennes ont atteint 22°C, ce qui représente une augmentation significative par rapport au précédent record de 20,9°C établi en 1895.

Les températures élevées se maintiendront-elles en octobre ?

Les températures élevées devraient se poursuivre ce mois-ci dans certaines parties de l'Europe, et une vague de chaleur est prévue au Royaume-Uni.

Un dôme de chaleur devrait se former sur l'Europe occidentale cette semaine, avec des températures atteignant 37°C au Portugal et en Espagne et 35°C dans le sud-ouest de la France.

L'agence météorologique espagnole, AEMET, indique que les températures devraient grimper de 10°C au-dessus de la normale pour cette période de l'année. Ce phénomène devrait durer jusqu'à mardi et entraîner un risque accru d'incendie dans certaines régions.

Selon l'Organisation météorologique mondiale (OMM), les gaz à effet de serre qui piègent la chaleur et le phénomène climatique El Niño ont permis aux températures d'atteindre des niveaux record cette année, une tendance qui devrait se poursuivre au cours des cinq prochaines années.

Le mois prochain, lors du sommet COP28, les dirigeants du monde entier débattront des moyens de freiner le changement climatique et de respecter les objectifs de l'accord de Paris. L'abandon progressif des combustibles fossiles pour réduire les émissions de gaz à effet de serre qui réchauffent la planète sera un sujet clé.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Record de chaleur battu dans les océans : les experts craignent le pire pour l'avenir

Réchauffement climatique : des feux de forêt plus fréquents et virulents

Les sécheresses régulières, "nouvelle norme" sur le pourtour méditerranéen ?