EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Pourquoi les poissons attaquent-ils les touristes sur les plages de Benidorm ?

Les touristes qui fréquentent les plages de Benidorm ont été mis en garde contre les attaques de poissons.
Les touristes qui fréquentent les plages de Benidorm ont été mis en garde contre les attaques de poissons. Tous droits réservés AP Photo/Alvaro Barrientos
Tous droits réservés AP Photo/Alvaro Barrientos
Par Euronews Travel
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Cet article a été initialement publié en anglais

Les experts ont prévenu que les températures anormalement élevées de la mer pourraient pousser les poissons à chercher d'autres sources de nourriture.

PUBLICITÉ

Les touristes de Benidorm ont été mis en garde contre les poissons "piranhas" après un certain nombre d'attaques à Alicante.

Poniente, l'une des plages les plus célèbres de Benidorm, est devenue un point chaud avec de nombreuses victimes de morsures. Certains jours, les secouristes ont vu plus de 15 personnes demander de l'aide, selon le journal espagnol "Información".

Les poissons obladas seraient attirés par les verrues, les grains de beauté ou les petites blessures sur la peau, en particulier chez les personnes âgées. Leur morsure peut faire couler le sang et laisser des traces de dents sur les jambes, les bras et le dos.

Les personnes qui ont été attaquées, disent que les poissons mesurent environ 30 cm de long et qu'ils sont facilement identifiables grâce à une tache noire sur leur queue.

Il est également conseillé aux nageurs de ne pas aller dans la mer avec des bijoux qui brillent, car cela peut entraîner des attaques de la part d'autres espèces comme les pomfrets, les golfeurs, ou les poissons bleus.

Getty via Canva
Ces poissons sont facilement identifiables par une tache noire sur la queueGetty via Canva

Pourquoi les poissons attaquent-ils les gens sur les plages de Benidorm ?

Les experts ont averti que les températures élevées de l'eau pourraient être à l'origine de l'augmentation des attaques.

L'eau chaude a accéléré le métabolisme des poissons, augmentant leur appétit et les poussant à chercher plus de nourriture. Selon le laboratoire de climatologie de l'université d'Alicante, la température de la mer au large de Benidorm se situe actuellement entre 29 et 30 °C. L'Institut d'écologie côtière a également mis en place un système de surveillance de la qualité de l'eau.

L'Institut d'écologie côtière est conscient du problème depuis l'été 2017, lorsque le service de sauvetage et de premiers secours d'Alicante a commencé à signaler des attaques. D'autres stations balnéaires espagnoles, dont certaines sur la Costa Brava et en Catalogne, ont également connu des problèmes similaires avec le poisson au cours des années précédentes.

L'Oblada melanura, le nom scientifique du poisson, se trouve généralement autour de l'île de Tabarca, à 8 kilomètres du continent, où les touristes peuvent les nourrir dans le port.

Ces poissons sont omnivores et se nourrissent généralement de petits invertébrés comme les crevettes. Mais cette année, ils se sont beaucoup rapprochées du littoral et semblent avoir pris goût aux touristes.

Un porte-parole du département espagnol des espèces marines a déclaré que les poissons "ont l'habitude d'être nourris".

"Il peut y avoir une forte densité de population et ils ne fuient pas les gens", précise le porte-parole.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La guerre des transats : les touristes se battent pour une place au bord de la piscine

28,71 degrés : une température record relevée en Méditerranée

Lutte contre la catastrophe écologique du fleuve Oder : comment arrêter l'hécatombe de poissons ?