EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Israéliens et Palestiniens s'entendent au moins pour protéger les animaux en Cisjordanie occupée

Avec l'aide du refuge de Bethléem et d'Animal Heroes, Amer, 10 ans, a sauvé la vie du chien.
Avec l'aide du refuge de Bethléem et d'Animal Heroes, Amer, 10 ans, a sauvé la vie du chien. Tous droits réservés Animal Heroes
Tous droits réservés Animal Heroes
Par Angela Symons
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Cet article a été initialement publié en anglais

Des milliers de chiens errants meurent de faim en Cisjordanie. Des organisations caritatives s'efforcent de les sauver.

PUBLICITÉ

Les chiens errants vivant en Cisjordanie peuvent habituellement compter sur les touristes et les restaurants pour se nourrir et s'abreuver.

Depuis que la guerre entre Israël et le Hamas qui a éclaté le 7 octobre, les touristes sont partis et les établissements de restauration ont fermé.

Le refuge de Bethléem, la seule organisation caritative pour les animaux enregistrée en Cisjordanie, fait de son mieux pour aider ces milliers de chiens, mais la tâche est énorme.

Avec l'aide de l'organisation internationale d'aide d'urgence Animal Heroes, sa fondatrice palestinienne Diana Babish fournit de l'eau, de la nourriture et des soins médicaux aux chiens, chats et autres animaux affamés.

Des bénévoles d'Animal Heroes se sont récemment rendus en Cisjordanie pour aider à acheminer l'aide d'urgence.

"La situation est déchirante", déclare Esther Kef, fondatrice d'Animal Heroes. "Chaque jour, Diana ramène des chiens déshydratés et affamés dans son refuge. Si nous n'agissons pas rapidement, des milliers d'animaux ne survivront pas".

Esther Kef, fondatrice de l'association Animal Heroes
Esther Kef, fondatrice de l'association Animal HeroesAnimal Heroes

Les conflits entre humains et animaux se multiplient en Cisjordanie

Bien que le conflit entre Israël et le Hamas se concentre désormais essentiellement à Gaza, ses effets se font toujours sentir en Cisjordanie.

"Tout est fermé", explique Esther. "La situation est très difficile, car seul 10 % de la population a un emploi rémunéré à l'heure actuelle."

La fermeture des commerces et le manque de touristes ont entraîné une augmentation des conflits entre les hommes et les animaux.

En l'absence de déchets dans les cafés et les restaurants, les chiens errants envahissent les maisons et les camps de réfugiés à la recherche de nourriture.

"Les animaux n'ont pas le choix car ils ont besoin de nourriture", explique Esther. "Et en même temps, il y a des tensions dans cette région - les gens sont tendus car ils n'ont pas de revenus, ils ne peuvent pas voyager".

Chaque jour, Diana parcourt les rues à la recherche d'animaux dans le besoin, affamés ou blessés.

Mais il n'est pas toujours facile de leur apporter les soins dont ils ont besoin.

Une clinique vétérinaire à Jérusalem offre des soins médicaux 24 heures sur 24, mais depuis le 7 octobre, le passage de la frontière est dangereux et complexe, en particulier pour les Palestiniens.

Cette situation s'est avérée fatale pour certains animaux.

PUBLICITÉ

"Nous avons recueilli un chiot en très mauvais état", raconte Esther. "Il avait été battu par un homme de 50 ans et avait quatre fractures à la tête et au cou".

Dans l'impossibilité de traverser la frontière de nuit pour apporter au chiot le traitement vital dont il avait besoin, celui-ci n'a malheureusement pas survécu.

Diana Babish est la fondatrice de AEA - Bethlehem Shelter, la seule organistion de défense des animaux en Cisjordanie
Diana Babish est la fondatrice de AEA - Bethlehem Shelter, la seule organistion de défense des animaux en CisjordanieAnimal Heroes

Un chien blessé sauvé par un garçon de 10 ans

Si certaines personnes tournent le dos aux chiens errants, d'autres les prennent sous leur aile.

La semaine dernière, Diana a reçu un appel d'une femme du camp de réfugiés de Dheisheh. Amer, son fils de 10 ans, venait de recueillir un chien qui avait reçu une pierre dans l'œil.

PUBLICITÉ

"C'est lui qui a supplié sa mère d'appeler à l'aide", raconte Esther. "Il avait donné de l'eau et de la nourriture au chien, mais s'était rendu compte que la blessure s'aggravait".

Ensemble, le refuge de Bethléem et Animal Heroes ont pu emmener le chien chez un vétérinaire local pour qu'il soit soigné.

"C'était magnifique de voir que ce petit garçon était si fier", raconte Esther. "Sa mère a dit plus tard qu'elle ne l'avait jamais vu aussi heureux de sa vie. Et tous les autres garçons autour de lui le regardaient comme le héros du jour".

Le jeune Amer, 10 ans, a sauvé un chien dans un camp de réfugiés
Le jeune Amer, 10 ans, a sauvé un chien dans un camp de réfugiésAnimal Heroes

Palestiniens et Israéliens travaillent ensemble pour sauver les animaux

Malgré le conflit, les citoyens d'Israël et de Palestine s'associent pour s'occuper des animaux dans le besoin.

PUBLICITÉ

"C'est là toute la beauté de la chose", explique Esther. "Israéliens et Palestiniens travaillent ensemble, côte à côte, et au péril de leur vie, car ils prennent tous un risque en se rendant dans la zone frontalière".

Une fois le chien secouru et stabilisé, l'équipe de Diana lui a fait franchir la frontière israélienne à pied. Là, l'organisation israélienne Dogs R Us l'attendait pour le prendre en charge et lui prodiguer des soins supplémentaires. Le chien a été placé dans une famille d'accueil.

Les organisations israéliennes Let the Animals Live et SOS Pets travaillent également avec Diana pour soigner les animaux gravement blessés et les placer dans des familles d'accueil.

Les associations coopérent pour sauver les animaux en Cisjordanie
Les associations coopérent pour sauver les animaux en CisjordanieAnimal Heroes

Comment pouvez-vous aider les personnes touchées par la guerre entre Israël et le Hamas ?

Depuis le début de la guerre entre Israël et le Hamas, le 7 octobre, plus de 1 200 personnes ont été tuées en Israël et au moins 15 000 à Gaza, où plus de 1,8 million de personnes ont été déplacées.

PUBLICITÉ

Les organisations caritatives et les ONG ont lancé des appels d'urgence pour fournir une aide humanitaire aux civils.

Médecins sans frontières, la Croix-Rouge, Save the Children, l'UNICEF, Medical Aid for Palestinians et IsraAID n'en sont que quelques exemples.

Les animaux aussi ont désespérément besoin de nourriture, de provisions, d'un refuge et d'une aide médicale.

Animal Heroes est une organisation internationale d'urgence pour les animaux, basée en Italie, en Finlande, aux Pays-Bas, au Royaume-Uni et aux États-Unis.

PUBLICITÉ

"Nous soutenons les héros des animaux, c'est-à-dire les personnes qui s'occupent des animaux dans les situations les plus difficiles", explique Esther.

Vous pouvez soutenir leur travail avec le refuge de Bethléem en Cisjordanie en faisant un don ici.

"100 % de votre don sert à aider les animaux de Diana... et nous veillons à ce que l'argent aille là où il est nécessaire", explique Esther.

Les chats et les chiens sauvés par Diana sont placés dans des familles d'accueil ou envoyés avec des volontaires dans des foyers d'accueil à travers le monde.

PUBLICITÉ

En plus de fournir de la nourriture et des soins médicaux, Animal Heroes prévoit de lancer un programme éducatif dans les écoles et les camps de réfugiés afin d'encourager la sensibilité à l'égard des animaux.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

The Cube : le Hamas a-t-il créé un site web se vantant de massacrer des civils israéliens ?

Israël amplifie son offensive militaire, 15.523 palestiniens tués dans la bande de Gaza

Les défenseurs des animaux se réjouissent de la suspension de la chasse à la baleine en Islande